Comment poser une fenêtre PVC en rénovation sur des anciens dormants ?

pose d'une fenêtre en PVCPour économiser de l’énergie, pour faire une économie tout court, pour tout simplement dépenser moins de chauffage pour cet hiver, la pose d’une fenêtre isolante est une bonne alternative. Aujourd’hui, je propose la pose dune fenêtre PVC en rénovation sur des anciens dormants bois, possibilité également sur des dormants en métal. Cette intervention nécessite quand même l’intervention d’un vitrier qualifié. Toutefois, les conseils suivants pourront être très utiles.

Les préparations

La pose facile, l’étanchéité à l’air et à l’eau, gain thermique et acoustique grâce au double vitrage d’origine sont l’avantage des fenêtres PVC en rénovation. Il faut prendre les mesures trois fois dans la hauteur et la largeur, et il faut retenir la plus petite cote. Ensuite, il faut relever les deux diagonales, pour vérifier l’équerrage de l’ancien dormant. Dans le cas où celui-ci est hors d’équerre, la nouvelle fenêtre rénovation permet des rattrapages jusqu’à 15 mm. Les mesures en hauteur et en largeur devront être prises non pas dans le fond de la feuillure, mais sur la hauteur de passage et la largeur de passage. Il faut vérifier après, le niveau horizontal et vertical de l’ancien dormant bois, avant de dégonder et d’évacuer les anciens vantaux, ainsi qu’enlever les pommelles. Il est temps maintenant de nettoyer les anciens dormants et vérifier sa solidité. Pour ne pas laisser l’air entrer, il faut siliconer les trous d’évacuation de l’ancienne pièce d’appui en bois.

Pose du dormant PVC

– En premier lieu, il faut prépercer le dormant PVC avec un foret fer de 6 mm, en traversant les deux cloisons. Deux perçages en partie haute, trois perçages latéraux gauches, trois perçages latéraux droits. Important, aucun perçage, ni aucun vissage sur la partie basse à cause d’un risque d’infiltration d’eau.
– Il faut poser une cale d’environ 5 mm de chaque côté, faire un joint silicone sur la partie basse. Cette partie ne sera pas vissée.
– Il faut positionner le dormant PVC sur les calles et équilibrer l’espace à gauche et à droite du dormant, par rapport à l’ancien dormant en bois.
– Il faut vérifier ensuite le niveau horizontal et vertical
– Il faut visser les dormants avec des visses spécial rénovation. Si l’ancien dormant est en bois dur, il faut prépercer ce dernier avec un foret de 4 mm. Sinon il faut visser directement dans le bois. Ces visses permettent un réglage par vissage pour un alignement parfait du dormant PVC.
– Enfin, il faut mettre en place les vantaux PVC, puis les tester à l’ouverture et fermeture et ne reste plus qu’à enlever les protections et placer les poignées, ainsi que tester la fermeture de la fenêtre.
Pour la finition, faire appel à un vitrier s’impose, puisque ce travail devra être réalisé avec beaucoup de rigueur.

Christophe Gray

Laisser un commentaire